L'ange Déchu T1 L'Hunter

Bonjour tout le monde, je vous retrouve aujourd'hui pour une chronique d'un livre que j'ai reçus en partenariat, je l'ai lus en format epub sur ma liseuse et je tenais à remercier,  les édition Sharon Kena  Merci Marion pour ta confiance.

Si vous êtes intéressée par ce roman, vous pouvez, avant de le commencer, en lire un extrait  sur amazon : c'est par ici : http://www.amazon.fr/Lange-d%C3%A9chu-lhunter-Marion-Obry/dp/2365404014/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1393349248&sr=8-1&keywords=l%27ange+d%C3%A9chu+T1+l%27hunter


Auteur : Marion Obry 
Prix : 12.64€
Maison d'édition : Sharon Kena  
Nombres de pages : 168 pages
 Exceptionnelle / Presque Parfait / bien /sans plus / mauvais/ à en vomir 

16/20

4° de couverture :  
 Tome 1 : L'Hunter : Il fut un temps où le monde vivait dans l'amour de Dieu et sous la protection des Anges. 
Dans un passé lointain, Lucifer se rebella contre eux avant de créer les Enfers.
 Lui, l'Ange déchu, engendra de nombreuses lignées de Démons. 
Aujourd'hui, il prend sa revanche sur l'humanité et sur le Ciel.

Mon avis : 
Je suis sur que ça vous donne envie, ce résumé intriguant, ces 4 étoiles...

Les points positifs :  


Les personnages féminins : 
J'ai adoré les personnages féminins: elles sont très attachantes, très courageuse, elles ont toujours envie d'être à l'écoute et à l'aide des autre, que se soit Dame Alice, Ninon... 
Elles sont aussi, discriminées, elles ont par exemple envie de ce battre au côté des leurs mais elles ne peuvent pas puisqu' elles sont "des femmes". Sachez mesdames que tout ceci est est pur fiction de l'auteur, pour moi, ça ajoute un petit côté plus historique que j'aime beaucoup !!!
Quant aux autres personnages féminins, il y a de tout : de la femme très soignée au garçon manqué. J'ai beaucoup aimé le personnage de Dame Alice : à le fois autoritaire et attachante, elle est juste très bien créée.
 Des personnages comme ça, il n'y en as pas beaucoup dans les romans et c'est dommage puisque souvent, dans les livres que je lis habituellement, la femme autoritaire est toujours la grande méchante .Là l'auteure nous présente quelque chose inhabituel, avec ce personnage atypique et j'aime beaucoup ça.

L'intrigue :  
L'intrigue de ce roman est  très bien tenue, du début à la fin du roman.L'auteure nous fait douter sur vraiment tout, mais quand je dit tout, c'est tout, à chaque pages, à chaque ligne, à chaque phrase,
Bref, se livre est bourré de suspense du premier au dernier mot ;) 

La crédibilité :   
J'en parle puisqu'au début, je pensais que se roman n'allait pas du tout être crédible ( à cause des sang impurs). Bien au contraire, l'histoire se passe avec des montres, et ils sont bien, très bien même imaginés. Nous ne savons rien sur le fait que des vampires et autres monstres soit sur Terre,c'est comme s'ils avaient toujours été là.J'aime beaucoup ce principe, cela rajoute un petit peu de peps au roman, et encore aujourd'hui, 2 jours après la fin de ma lecture, ça me tracasse encore, je veux savoir comment se fait-il que des vampire, loup-garoux, diable...  soit sur Terre, Marion Obry, si vous passer par là, pouvez vous m’expliquer ? 

 Le lieu : 
L'histoire de Cal, (le personnage principale) se passe en Italie, plus précisément à Rome, où habitent les Hunter. Les lieux sont rarement décrits ce qui nous permet de  les imaginer à notre manière, et ça, quand on a de l'imagination qui déborde un peu trop, c'est parfait.

L'action :   
Ce roman fait 160 pages et ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas d'action, bien au contraire.L'action est présente à  pratiquement à chaque page, et là, pour le coup, je ne vais pas sortir ma phrase habituelle qui est: "oui mais trop d'action, tue l'action, il faut un peu de description..."
Par exemple chaque bataille apporte son intérêt au roman, toute sans exception  .
Les points négatifs : 
 
 Les personnages masculins : 
 Je n'ai pas aimé le personnage de Cal qui est quand même le héros de ce romans.
Je le trouve froid, il n'a aucun but dans la vie, qu'il semble se moquer de voir des gens mourir autour de lui... mais, c'est un avis totalement personnel
Et le pire est pour le Personnage de Sebastian, même s'il fait partie du clan des "gentils" (les Hunter) il n'est pas fort sympathique.
Je n'ai pas réussi à m'attacher à ces deux personnages qui pourraient être de super amis. Je n'arrive pas du tout à m'identifier à eux.Mais cela ne m'a pas empêcher d'aimer ce roman.

La longueur : 
Si ce roman avait eu  100 pages de plus, il aurait été un vrai coup de coeur, je le trouve vraiment trop court, à mon gout (j'adore les "pavés").

 Voila, j'en ai finis pour cette chronique, j'espère qu'elle vous aura donné envie de lire ce roman,qui m'a fait passer un très bon moment et qui fera parti de mes re-lecture d'été. Je vous souhaite à tous une bonne journée et de bonnes lectures.
 
 

Commentaires