Sweet Sixteen de Annelise Heurtier

Salut à tous, j'espère que vous allez bien, on se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle chronique.
Et c'est sur le roman Sweet Sixteen de Annelise Heurtier qui m'a été très fortement conseillé par ma bibliothécaire préféré ♥

 

Présentation de l'ouvrage :
Auteur : Annelise Heurter


Prix : 12.00 €


Maison d'édition : Casterman


Collection : Aucune


Nombres de pages : 200 pages


Genre : Historique


Destiné à un public : jeunesse

L'auteur :
 Parallèlement à une prépa HEC suivie d'une école de commerce
qui la conduisent à travailler dans le marketing et le management,
 Annelise Heurtier commence à écrire des textes à destination de la jeunesse.
 Son premier roman est rapidement publié aux éditions du Rouergue.
Elle a reçu de nombreux pris pour son travail, notamment pour Sweet Sixteen
 (éditions Casterman, 2013)
ou Le carnet rouge (éditions Casterman, 2011).

Aujourd'hui, Annelise Heurtier habite à Tahiti
où elle vit avec son compagnon et ses deux enfants.
source : babélio

4ème de couverture :
RENTRÉE 1957.
Le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première
fois ses portes à des étudiants noirs.
Ils sont neuf à tenter l'aventure.
Ils sont deux mille cinq cents,
prêts à tout pour les en empêcher.

Mon Avis : 
4/5

J'ai beaucoup aimé ce livre de jeunesse !
Il se lit super vite !!
en environ une heure je l'avais terminé : comme il est destiné à la jeunesse, c'est une grosse
typographie, mais ça n'a en rien gâché ma lecture !

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, elle maitrise les mots d'une main de maitre !
Elle a beau écrire pour un public de jeune, elle utilise un vocabulaire que je n'ai pas l'habitude de
voir en jeunesse !
Annelise Heurtier a pris le paris risqué d'utiliser deux points de vue !
Une d'une ado noire : Molly
Et un d'une ado blanche : Grace
Ses deux filles sont très différentes :
Surtout par leurs familles, la blanche vient d'une famille très bourgeoise...

Ce qui est très triste dans ce livre c'est que ce sont les enfants blancs qui poussent à bouts les noirs
Je pensais trouver un roman avec des enfants tous ouverts où les parents sèment le trouble
Mais non, ce sont des petits "bourges" qui viennent semer le conflit !

Je pense que ce livre peut être lu par tout le monde (grand et plus jeune), il est très simple à comprendre pour les jeunes enfants et il est bourré d'informations !

En bref : Un super livre de jeunesse que vous pouvez très facilement trouver en médiathèque
qui est sorti sous peu en poche (donc pas d’excuse pour ne pas le lire !
_________________

Voila, ma chronique et terminé, ce livre est très connu, donc si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me
dire ce que vous en avez pensé !
Et surtout  : demander des conseils de lecture à votre bibliothécaire !
Allez
Bisoussss

Commentaires

  1. Il y a déjà un moment qu'il me fait envie . S'il sort en poche , je vais essayer de le procurer alors.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai vue à ma médiathèque je pense l'emprunter tu me donne bien envie de le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte de lire ta chronique sur ce roman alors !!!!

      Supprimer
  3. Je l'ai lu l'année dernière, mais je l'avais justement trouvé "trop jeunesse". Certains passages étaient révoltants... mais ça reste un beau livre à conseiller :-).

    RépondreSupprimer
  4. Exactement ! J'avais bien aimé également même si certains passages étaient un peu trop jeunesse pour moi (même si ce livre se trouve dans la catégorie jeunesse). J'aurai voulu plus approfondie l'histoire mais je pense qu'il ne fallait pas trop heurter la sensibilité de certains, juste donner un petit aperçu.
    En tout cas, merci pour ta chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, perso, je suis parti dans l'optique qu'il allait être super jeunesse donc, ça ne m'a pas du tout dérangé !!!!
      Oui, je pense que c'est pour ça aussi !
      Merci à toi
      Bisoussss

      Supprimer
  5. Je ne l'ai pas encore lu et franchement tu m'as donné envie de le lire : merci !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire