Tuer le père de Amélie Nothomb

Et c'est reparti pour le bombardement de Amélie Nothomb! Aujourd'hui c'est sur Tuer le père que je reviens. Tuer le Père fait parti de ses romans le plus critiqué et le moins bien accueilli par la presse! J'étais donc très curieux de le découvrir  et de m'en faire mon propre avis !

Synopsis : 
"Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur."

En 2010, Amélie Nothomb est intriguée par Joe Whip et Norman Terence, deux magiciens américains, croisés dans une fête, que tout semble séparer.

Mon Avis : 


     Tuer le père est donc un des romans d'Amélie le moins apprécié ! J'étais donc extrêmement curieux de le découvrir puisque mon roman préféré de la romancière est Acide Sulfurique qui a provoqué aussi de nombreuses critiques négatives.

     Comme toujours avec les ouvrages d'Amélie Nothomb, je ne sais pas à quoi m'attendre en le lisant. Et ce fut pour moi une très agréable surprise quand je me suis rendu compte que ce dernier allait parler de magie ! C'est un thème très intéressant et plus que fascinant qui n'est malheureusement pas souvent évoqué.
Parti la dessus j'allais directement sur un coup de coeur : Un roman de Amélie Nothomb sur la magie du point de vue d'un jeune.
Puisque oui, le personnage principal Joe Whip a quinze ans dans la quasi totalité de l'intrigue.

     Je l'ai donc lu d'une traite : il est très captivant. L'intrigue est très bien mené, la plume d'Amélie fonctionne toujours aussi bien pour l'immersion dans l'univers créé.

     Bien que court, les personnages sont très bien établis. En effet, les deux principaux ont un passé, un présent et un futur, ils sont analysés et bien exploités par Amélie Nothomb.
Mais les personnages secondaires le sont aussi, c'est le cas par exemple de Christina, la femme de Norman.

     Dans ce roman, comme dans Le Voyage d'Hiver, le rapport à la drogue est très présent. Ici, Amélie montre encore les effets du "trip" mais aussi son danger avec la manipulation facile d'une personne sous les effets de la drogue. Le "trip" est encore très bien décrit, mais cette fois est moins objectif et provoque plus de la pitié qu'autre chose.

     J'aime beaucoup ce genre de trame qui peut s'apparenter aux films Insaisissables sur les magiciens aussi. En effet, on suit un film conducteur, happé par la lecture on ne se rend pas compte de certains détails, on oubli certaines choses. Et la fin arrive par surprise comme une bombe. Elle est extrêmement inattendue ! Et une fois que j'ai lu la fin, j'ai relu une partie du livre et j'ai dis dans mon fort intérieur : "Mais oui, c'est tellement logique!"

     Amélie Nothomb arrive très facilement à brouiller les pistes et à narrer une histoire plutôt hors du commun comme un maitre.

____________________________________________

Je  conseille donc très fortement de le lire, il est très différent de ce que Amélie écrit d'habitude, mais est excellent, j'ai passé une très bonne lecture.

Je te retrouve très bientôt pour de nouveaux articles ;)
 

Commentaires